Les Archives de Joe

Les Archives de Joe
Mortal Kombat, le film (1995)

Mortal Kombat, le film (1995)

24 février 2017 00:00 - Lu 459 fois

Tiens, une critique de Mortal Kombat, quelle étrange idée... Pas si étrange en fait. Ayant joué (et terminé) au jeu Mortal Kombat X sur PS4 l'an dernier, et les rumeurs ou infos sur un futur film revenant régulièrement sur le devant de la scène, j'ai eu envie de revoir le film original, qui dans mes souvenirs n'était pas si mal que ça. Résultat ? Et bien oui, je l'ai trouvé plutôt très correct avec le recul, pas exempt de défauts bien entendu, mais suffisamment correct. Petit retour et avis personnel sur cette adaptation...

.

Présentation

Je ne vous refais pas l'historique des jeux originaux, mais juste pour resituer, le tout premier Mortal Kombat, qui était une réponse de l'éditeur Midway contre le Street Fighter de Capcom, est sorti en 1992, soit seulement 3 ans avant le film. La version grand écran de Mortal Kombat reprend tous les personnages du premier jeu et quelques-uns du second, dans un scénario assez classique :

Le sorcier Shang Tsung oeuvre au retour de son maître Shao Kahn, l'empereur d'Outre Monde, afin qu'il prenne le contrôle de la Terre pour l'éternité. Mais pour cela, lui, ou l'un de ses sbires, doit remporter pour la dixième fois le Mortal Kombat, un tournoi terrible qui n'épargne personne. Pour protéger la Terre, une poignée de combattants courageux et aux motivations diverses vont se retrouver ensemble, soutenus et conseillés par le seigneur Raiden, dieu du Tonnerre...


Alors certes, l'histoire est relativement simple, mais en même temps ce n'est pas à du Godard que l'on s'attend quand on va voir un film avec un tel titre. Et pour le coup, et bien j'ai trouvé que l'ensemble, sur 1h30 environ (sans les génériques), remplissait parfaitement son contrat ! Paul W. S. Anderson, dont c'est seulement le second film et qui s'illustrera (plus ou moins bien) quelques années plus tard avec les Resident Evil, mais aussi l'excellent Event Horizon en 1997, réalise là une adaptation très honnête, et plutôt bien équilibrée en termes d'action/repos. Alors ok, tout n'est pas parfait, certains dialogues sont extrêmement plats ou convenus, certaines scènes très peu crédibles, quelques effets spéciaux aujourd'hui assez datés, et on a un casting assez inégal avec 2 ou 3 acteurs principaux peu inspirés, mais j'ai trouvé que ça se laissait quand même bien regarder.

Mortal Kombat


Le casting, justement...

Côté personnages, les incarnations de Sub-Zero, Scorpion ou Reptile sont plutôt réussies dans leurs apparences. L'avantage d'avoir des personnages masqués est que derrière on peut y mettre des acteurs qui savent y faire en combats acrobatiques, même si on ne retiendra pas leurs noms... Liu Kang, incarné par l'acteur chinois Robin Shou qui est un véritable champion en arts martiaux dans le civil, est plutôt crédible en héros qui cherche à venger son frère, tué par Shang Tsung. Héros principal du film, il exécute parfaitement son rôle de bout en bout. Linden Ashby, qui s'était fait remarqué un an avant dans Wyatt Earp, avec Kevin Coster, campe un Johnny Cage playboy plutôt correct, qui cherche à casser l'image qu'on se fait de lui. Bon pour les scènes d'action il est vite remplacé par sa doublure car c'est très loin d'être sa spécialité... Sonya Blade, jouée par Bridgette Wilson, est par contre clairement une erreur de casting, avec son jeu particulièrement plat. Même Kano, son seul adversaire, a plus de présence qu'elle...


Mortal Kombat - Liu Kang
Liu Kang
Mortal Kombat - Scorpion
Scorpion
Mortal Kombat - Johnny Cage & Sonya Blade
Johnny Cage & Sonya Blade
Mortal Kombat - Sub-Zero
Sub-Zero


Et puis il y a les 2 têtes d'affiches. Shang Tsung du côté du Mal, incarné par Cary-Hiroyuki Tagawa, véritable "gueule" de méchant qui s'était fait connaître dans Le Dernier Empereur, où c'était son tout premier rôle. Il est là parfaitement implacable dans son double rôle de maître de cérémonie du Mortal Kombat et adversaire ultime qu'il faudra affronter. Et du côté du Bien, notre Christophe Lambert national. Hin hin hin... (désolé). Ok, j'en vois qui sourient.... et pourtant il est plutôt très bon, dans ce film, en tant que seigneur Raiden ! Et j'assume parfaitement cette précédente phrase : ses apparitions sont espacées, mais sa présence bien réelle. Il cabotine juste ce qu'il faut sans tomber dans l'excès et garde un rôle de mentor uniquement. Bref, au final, le casting, même inégal, s'en sort plutôt pas mal dans l'ensemble.


Mortal Kombat - Shang Tsung
Le sorcier Shang Tsung
Mortal Kombat - Raiden
Le seigneur Raiden


Fight !

Mortal Kombat a au moins le mérite d'être à peu près respectueux du jeu original, aussi bien dans ses personnages que dans ses combats. Bien plus en tout cas que l'effroyable navet qu'est le film de Street Fighter... Et pour les combats justement, on est plutôt bien servi, surtout pour 3 ou 4 d'entre-eux. Personnellement, le plus remarquable est l'affrontement entre Liu Kang et Reptile, suivi de peu par celui entre Cage et Scorpion. Dans les 2 cas, les chorégraphies sont réussies, c'est très rythmé, dynamique et sans abuser des coups spéciaux des jeux vidéos qui auraient pu faire basculer ces combats dans le kitsh.

L'affrontement entre Liu Kang et Sub-Zero aurait pu être de la même trempe, mais c'est un combat qui est un peu trop vite réglé, ce qui est un brin frustrant (Sub-Zero ayant déjà une scène pour lui un peu avant). Il reste quand même l'un de mes préférés sur l'ensemble du film, ne serait-ce que par son ambiance nocturne et un peu mystique. Chaque combat a d'ailleurs une identité assez propre et clairement identifiable dans sa mise en scène et ses décors, ce qui offre des variations plutôt bienvenues. Un très bon travail a été fait à ce niveau, ce qui mérite d'être souligné.


Mortal Kombat - Scorpion
L'antre de Scorpion...
Mortal Kombat - Liu Kang vs Reptile
...et chez Reptile


Les fans hardcore regretteront quand même une violence très édulcorée (le film est classé PG13, soit pour tout public) et l'absence d'effusions de sang, marque de fabrique de la licence, mais pour ma part, le dynamisme des principaux combats compense largement ce manque. Les autres affrontements ici ou là sont plus expéditifs, le film ne pouvant pas faire que de la baston non-stop. Le Prince Goro, avec ses 4 bras, a autant de scènes de parlotes que de combats, et pour ces derniers, c'est assez vite expédié et peu impressionnant. Son animation, mélange d'animatronics et images de synthèse, laissait sans doute peu de latitudes pour faire plus... Enfin le face-à-face final avec Shang Tsung s'avère peu excitant car plus basé sur quelques illusions ou échanges de paroles, cassant un peu le rythme. Un brin décevant donc, sans compter que c'est "encore" avec Liu Kang, qui décidément se sera tapé 3 des 4 ou 5 plus gros combats du film à lui seul.


Mortal Kombat - Liu Kang
Goro face à Johnny Cage
Mortal Kombat - Liu Kang vs Shang Tsung
Liu Kang vs Shang Tsung


En conclusion...

Et bien comme dit en introduction, et avec le recul, j'ai trouvé le film plutôt sympa. A la même époque, d'autres adaptations de jeux-vidéos s'en sont quand même franchement moins bien tiré : Street-Fighter, Mario Bros ou Double Dragon par exemple... Ah oui on relativise un peu, soudainement... Mortal Kombat a même été un succès commercial, en 1995, avec son budget de moins de 20M de dollars, et niveau critiques globales, ça a toujours été à peu près 50/50, oscillant entre film réussi pour les uns et nanar pour les autres, avec nombre d'arguments plus ou moins objectifs au passage... Au final, si vous cherchez un film "détente" sans trop réfléchir avec de l'action et un peu de fun, et bien ma foi, ce Mortal Kombat n'est pas du tout un mauvais choix. Pas plus en tout cas que nombre de blockbusters actuels bourrés de SFX sans plus de scénarios. Avis aux amateurs, donc ^^



http://www.popoptiq.com/mortal-kombat-movie-review/


Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Ajouter un commentaire :

(les commentaires sont soumis à validation)

Nom / Pseudo
Commentaire


Vous avez aimé cet article ?
N'hésitez pas à le partager ^^


Et n'hésitez pas à me suivre aussi sur Facebook ^^



Articles associés :

Emmanuelle, film érotique culte du cinéma français (1974)

Emmanuelle, film érotique culte du cinéma français (1974)


Kickboxer - Jean-Claude Van Damme (1989)

Kickboxer - Jean-Claude Van Damme (1989)